Electronique Phase de recouvrement inverse d’une diode vu à l’oscilloscope 1N4007 ET SCHOTTKY

Explications simplifiées à savoir sur la diode.1N4007. SCHOTTKY. Lorsqu’on applique brusquement une tension inverse aux bornes d’une diode en conduction , on constate qu’elle ne se bloque pas instantanément. Il s’écoule en effet un certain temps avant qu’elle ne retrouve…

Electronique Phase de recouvrement inverse d'une diode vu à l'oscilloscope 1N4007 ET SCHOTTKY

Source

0
(0)

Explications simplifiées à savoir sur la diode.1N4007. SCHOTTKY.
Lorsqu’on applique brusquement une tension inverse aux bornes d’une diode en conduction ,
on constate qu’elle ne se bloque pas instantanément. Il s’écoule en effet un certain temps avant
qu’elle ne retrouve son pouvoir de blocage, c’est le temps de recouvrement inverse trr. Durant la
majeure partie de ce temps, la diode peut être considérée comme un court circuit en inverse.
Ce phénomène est dû à la présence d’une certaine quantité de charges emmagasinée dans la diode
durant la conduction.
✅ Diodes rapides :
On appelle diode rapide, une diode présentant un phénomène de recouvrement réduit par rapport à
une diode ordinaire. Autrement dit, une diode rapide est une diode à blocage rapide. Cependant pour
des raisons technologiques, la plupart des diodes rapides au blocage le sont également à
l’établissement.
✅ Conclusion :
On attache souvent peu d’importance au choix des diodes dans les circuits. C’est un tort, car un
mauvais choix de diode peut avoir des conséquences désastreuses: surcharge de composants,
mauvais rendement, fonctionnement perturbé…
Les phénomènes qui apparaissent à l’établissement du courant sont souvent mal connus. En
particulier, lorsqu’une diode est mise en conduction à partir d’une source basse tension, sa réponse
est telle que bien souvent c’est la diode elle même qui impose la vitesse de montée du courant. Ceci
explique par exemple, pourquoi on doit toujours utiliser des diodes rapides à l’établissement dans
les commandes de base des transistors de puissance bipolaires.
Au blocage, le phénomène de recouvrement inverse peut avoir des conséquences graves dans
certains circuits. Par exemple, dans les hacheurs à transistor, si la diode de roue libre n’est pas
suffisamment rapide, le transistor est fortement surchargé à la commutation à la fermeture. Autre
exemple, dans une alimentation à découpage de type Forward, si l’on n’utilise pas une diode à
recouvrement progressif en redressement secondaire, on risque de générer des surtensions et des
parasites difficiles à filtrer, sans compter une possible dégradation de la diode si la surtension
générée dans l’inductance de fuite du transformateur atteint la tension d’avalanche.

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *