KUNMING BIODIVERSITY GARDEN SHOW PROJECT5

Be Happy Be Biodiversity ! Sauver la biodiversité est un défi mondial. Pour le relever, la COP15, conférence des Nations Unis pour la biodiversité s’est tenue du 11 au 24 octobre 2021. En route pour Kunming, l’ambition de la Convention…

0
(0)

Be Happy Be Biodiversity !
Sauver la biodiversité est un défi mondial. Pour le relever, la COP15, conférence des Nations Unis pour la biodiversité s’est tenue du 11 au 24 octobre 2021.
En route pour Kunming, l’ambition de la Convention est de favoriser l’action sur le terrain, aux niveaux national et local. Tous les acteurs doivent collaborer entre eux.
Aussi modestes que le colibri de la légende amérindienne, les deux paysagistes français, Claude Pasquer et Corinne Détroyat, ont été sélectionnés pour réaliser un jardin dans le cadre de la conférence des Nations Unis sur la biodiversité à Kunming dans la région du Yunnan. Sélectionnés en avril, ils ont conçus en juillet les plans techniques, la réalisation in situ a débuté en août : un temps court pour faire exister la conception.
The « Be Happy Be Biodiversity » Garden exprime la volonté des deux concepteurs d’être dans le respect du vivant, en toute conscience et en toute liberté.
Conçu et développé, en 2012, au cœur historique d’Amsterdam, le concept du Jardin DROOG accueille des êtres vivants en son cœur, en mettant en exergue leur présence et leur rôle au sein de l’écosystème. C’est un jeu entre l’artifice et le vivant. Mondialement connu, ce jardin inspire « Be Happy Be Biodiversity » en réinventant le vocabulaire pour se rapprocher de la culture asiatique. C’est un jardin porteur de messages joyeux qui invitent petits et grands à s’émerveiller de la nature. Cette conception cultive l’âme des enfants pour développer leurs imaginaires et leur ouvrir les yeux sur l’environnement. S’émerveiller de l’existence de la biodiversité forgera des adultes protecteurs de la nature. Be Happy Be Biodiversity est aussi le quatrième jardin créé en Chine, dont le suivi de chantier a été entièrement fait de façon virtuelle. Une expérience intéressante si à l’avenir, elle n’a pas vocation à être institutionnalisée.
Be happy, Be Biodiversity !

0 / 5. 0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *