SIIC ou SCPI ? Les 7 critères à analyser pour faire ton choix !

Devez-vous investir dans des parts de SCPI ou dans des actions de foncières cotées. Quel est l’investissement qui correspond le plus à votre profil ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo en découvrant les 7 éléments qui…

SIIC ou SCPI ? Les 7 critères à analyser pour faire ton choix !

Source

0
(0)

Devez-vous investir dans des parts de SCPI ou dans des actions de foncières cotées. Quel est l’investissement qui correspond le plus à votre profil ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo en découvrant les 7 éléments qui différencient les SCPI des foncières cotées.

👉 | Bénéficiez de mes conseils personnalisés pour votre investissement en SCPI : https://scpi.benoit-mz.com/accompagnement-individuel

________________________________________________
RESSOURCE GRATUITE : ➡️ Mini-Formation : 4 vidéos pour s’initier à l’investissement dans les parts de SCPI (avantages/inconvénients, critères à regarder, fiscalité applicable …) : https://scpi.benoit-mz.com/4-videos-scpi
________________________________________________

0:00 Introduction

On me pose souvent la question de ce qui différencie les SCPI des foncières cotées. A priori ça peut sembler des investissements très similaires mais on va découvrir dans cette vidéo qu’il y a plusieurs éléments qui différencient profondément ces deux actifs.

0:31 Présentation foncières cotées

Les foncières cotées bénéficient d’un statut particulier dans la plupart des pays dans le monde qui leur fait bénéficier de la transparence fiscale. C’est-à-dire que les SIIC ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés. Elles ne paient pas d’imposition sur les plus-values ou sur les revenus fonciers qu’elles perçoivent.

2:00 Présentation des SCPI

Les SCPI bénéficient également de la transparence fiscale. Elles ne sont donc pas assujetties à l’impôt, ce sont les associés qui le sont. Mais la grande différence avec les foncières cotées est que les SCPI ne sont pas cotées en bourse. Le prix des parts de SCPI n’est pas déterminé par le jeu de l’offre et de la demande des investisseurs. Le prix est déterminé sur la base d’une évaluation du patrimoine de la SCPI par un expert indépendant.

3:11 Première différence : coté vs non coté

La première différence dont on a déjà parlé est que les foncières cotées sont cotées en bourse alors que les SCPI ne le sont pas.
Ça a des implications importantes, notamment au niveau de la volatilité. On en parlera un peu plus tard mais concrètement ça veut dire que tu peux acheter en bourse des actions de foncières cotées en quelques minutes alors que pour les SCPI, il y a davantage d’étapes et c’est beaucoup plus long.

3:55 Deuxième différence : Allocation géographique

Tu peux investir dans des foncières cotées partout dans le monde et t’exposer au marché immobilier en Amérique du nord, en Asie, en Europe ou encore en Afrique. Pour les SCPI c’est totalement différent car il s’agit d’un statut français et il n’y a pas réellement d’équivalent à l’international. Cependant, on voit se développer depuis près de 10 ans de plus en plus de SCPI qui investissent à l’international.

5:02 Troisième différence : L’effet de levier

Il est beaucoup plus difficile de bénéficier de l’effet de levier lorsque tu investis dans des foncières cotées que lorsque tu investis dans des parts de SCPI.

5:35 Quatrième différence : Rendement et performance

Au niveau du rendement, on est en moyenne à 4,3% net par an pour les SCPI alors que si on prend un indice qui suit les foncières cotées européennes, on est vers les 3% par an. Mais si on prend la performance et notamment si on regarde sur les 10 dernières années, on se rend compte que la performance des foncières cotées a été plus importante que celle des SCPI.

6:55 Cinquième différence : La volatilité

La volatilité des foncières cotées est beaucoup plus importante que celle des SCPI. Pour te le montrer, nous allons prendre en exemple la crise en 2020 et la crise des subprimes en 2007/2008.

9:12 Sixième différence : Les frais

De ce côté, avantage aux foncières cotées qui ont des frais beaucoup plus faibles. La grosse différence se fait surtout à l’entrée où tu dois, pour être propriétaire d’actions de foncières cotées, uniquement régler les frais de courtage. Pour les SPCI, les frais d’entrée sont en règle générale compris entre 10 et 12% du montant investi.

9:57 Septième différence : La fiscalité

Enfin, dernier élément différenciant et pas des moindres : la fiscalité. Lorsque vous touchez des dividendes avec vos foncières cotées, vous êtes imposés conformément à l’imposition liée aux valeurs mobilières. Ce qui change avec les SCPI c’est que les parts de SCPI ne sont pas considérées comme des valeurs mobilières.

11:03 Bénéficiez de mon accompagnement personnalisé

En tant que conseiller en investissements financiers, je distribue la quasi-totalité des SCPI sur le marché donc si tu souhaites bénéficier de mon accompagnement personnalisé pour à ton tour investir en parts de SCPI, je t’invite à remplir le questionnaire. Je te rappelle que si tu fais les démarches seul ou si tu passes par un conseiller, tu paieras exactement le même prix voir tu pourrais payer un prix plus faible si tu passes par un conseiller et en plus bénéficier de mes conseils personnalisés.

Je te souhaite plein de réussite,
Benoit

0 / 5. 0